Un récit de voyage en Antarctique par Lionel Rabiet

Lionel Rabiet, directeur de Croisières d'exception, nous raconte son dernier voyage en Antarctique, nous donne son point de vue sur cette destination unique et partage quelques précieux conseils.

Un récit de voyage en Antarctique par Lionel Rabiet
Partagez cette info avec vos amis :

*

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Lionel Rabiet le directeur de Croisières d'exception. En janvier dernier, j'ai eu la chance de partir en repérage sur l'Ortelius pour une croisière en Antarctique. Ce voyage fut absolument incroyable et j'en garde des souvenirs merveilleux. Je suis revenu transformé ! J'ai hâte de faire découvrir cette destination aux voyageurs de Croisières d'exception.
 
 
 

Quelle est votre relation avec cette destination ? Combien de fois y êtes-vous allé  ? 

J'ai donc découvert l'Antarctique pour la première fois en janvier dernier. Le bateau part d'Ushuaia en Argentine pour une navigation vers la péninsule antarctique qui dure 2 jours et 2 nuits. C'est le fameux "passage du Drake" que tout expérimenté navigateur se doit de faire une fois dans sa vie. Le menu offre en général une mer déchainée et des vents "qui hurlent" (les "cinquantièmes hurlants" du nom des latitudes comprises entre les 50 et 60e parallèles de l'Hémisphère sud). Mais notre "Drake" à nous fut tranquille, quasiment bucolique. Apparaissent au fil des heures les pétrels, les albatros, les baleines à bosses, les cachalots puis les icebergs, les îles Shetland du sud puis enfin la Terre Antarctique. Fouler ce continent, le seul où il n'y a ni mammifère, ni arbre, ni peuplement humain est très émouvant. Et puis, la nature que l'on peut y découvrir est tout simplement exceptionnelle !
L'île de la Déception fait partie des "passages obligés" d'une croisière en Antarctique. Telle un immense cratère rempli d'eau ne laissant entrevoir qu'un étroit passage pour les navigateurs, elle recèle sur ses plages des vestiges d'une activité humaine ancienne qui a fait la richesse de nombreux aventuriers : la chasse à la Baleine. Mais aujourd'hui, la Nature a repris ses droits et ce qu'il reste de notre lointain passage est largement ignoré par des colonies de manchots papous qui peuplent la baie.
 

*

Une activité coup de coeur ? 

Le kayak ! Qui permet d'aller au plus près des baleines (je peux en témoigner ; voir cette vidéo) et des autres espèces qui se laissent facilement approcher. J'ajoute que c'est une activité qui ne demande pas une condition physique exceptionnelle.
 
 

 

Un conseil pour un voyageur qui découvre pour la première fois l'Antarctique? 

Lire le livre d'Isabelle Autissier et Erik Orsenna "Salut au Grand sud". Un ouvrage lumineux qui permet de comprendre bien des choses sur les mystères de l'Antarctique avec un mélange subtil de pédagogie et de poésie.
 

Une anecdote ?

En Antarctique, il est strictement interdit de laisser quoi que ce soit derrière soit. Cela veut bien sur dire qu'on ne doit laisser aucun détritus ou objet sur place. Mais ça signifie qu'il est interdit de manger quoi que soit (au risque de laisser tomber des miettes derrière soit) ou de procéder à des besoins naturels... , même derrière un buisson (il n'y en a pas cela dit !).

 

 

 Photos : © Lionel Rabiet

Publié le lundi 4 mai 2020 à 16:11

`
Poursuivez votre lecture

À propos de l'auteur

Lionel Rabiet Lionel Rabiet : Lionel Rabiet est directeur de Croisières d'exception, société spécialiste des croisières francophones avec conférenciers.
garantie sérénité Réservez en toute confiance avec notre Garantie Sérénité

Acompte réduit à 10% et possibilité d'annuler sans cause avec remboursement total jusqu'au 30 septembre 2020
plus d'informations…